Même dans les secteurs les plus traditionnels, le travail ne cesse d'évoluer. Le numérique prend une part de plus en plus importante dans les tâches des employés, en allant même jusqu'à les remplacer totalement sur certaines fonctions. Mais le numérique demeure également une chance, puisqu'il facilite et automatise de nombreuses activités qui étaient auparavant pénibles à réaliser. Alors, quels sont les principaux outils numériques, et pourquoi les utiliser ?

Une transformation des processus de travail

Le numérique est responsable, on le sait, de nombreuses suppressions d'emplois. Alors que le chômage demeure à un niveau record dans notre pays, cette numérisation de tâches qui étaient jusqu'alors réalisées par les humains n'est pas prête de s'arrêter. Cette vérité ne doit pas déformer la réalité : si certaines activités sont désormais prises en charge par des machines, la plupart des outils numériques permettent une amélioration générale des conditions de travail. Il ne supprime pas le travail, mais le transforme, au profit des professionnels, qui se voient débarrassés des tâches ennuyeuses et répétitives.

Le digital facilite le travail à distance et la création de start-up

L'apport principal du numérique consiste en l'élargissement des possibilités de travail. L'augmentation du nombre d'outils digitaux a contribué à la démocratisation du télétravail.  Grâce à Internet et aux smartphones, on peut consulter ses e-mails, accéder à des plateformes en ligne et à ses documents de travail à n'importe quel endroit. Sans avoir besoin d'être présent à un bureau, n'importe quel professionnel dispose d'une plus grande liberté et d'un meilleur confort de travail.

D'autre part, le boom de l'économie numérique a fait émerger de nouvelles opportunités business et de nombreux créateurs ont entrepris de se lancer dans le secteur du digital. La plupart des jeunes sociétés sont fortement présentes sur Internet et utilisent les outils numériques pour se donner toutes les chances, à raison, de se faire une place dans un secteur économique de plus en plus virtuel et digitalisé.

Quels outils numériques pour quelle activité ?

Les outils numériques sont bien plus accessibles que ne l'étaient leurs équivalents physiques. Les plateformes de stockage permettent aujourd'hui de centraliser, trier et classer des milliers de documents qui étaient auparavant imprimés et rangés dans des dizaines ou des centaines de classeurs tapissant les murs des bureaux... Aujourd'hui, en un clic, il est possible de créer, de modifier ou de retrouver un document précis. Dropbox, Google Drive ou le Cloud Pro d'Orange en sont des exemples parfaits. Par ailleurs, certains logiciels et plateformes en ligne comme Zephyr, logiciel comptable, permettent une capacité de calcul, de recherche et de communication bien plus importante qu'au temps du fax, du téléphone et de la calculatrice.

Une profonde métamorphose de l'économie et des modes de consommation

De nombreuses start-up ont fait parler d'elles grâce à leur utilisation innovante du numérique. Le Bon Coin remet en question l'ensemble de la chaine du commerce traditionnel, en mettant en relation directe des particuliers, vendeurs et acheteurs à la fois. Uber, une application pour smartphone qui permet à des clients de trouver en quelques secondes des « taxis auto-entrepreneurs » grâce à une géolocalisation de plus en plus efficace, a également bouleversé le domaine des transports ces derniers mois.

Cette « uberisation » du travail est un véritable phénomène qui touche l'ensemble des domaines professionnels. Les outils numériques, disponibles sur le Cloud ou non, sont les véritables alliés et atouts des entreprises pour se moderniser et s'adapter aux nouvelles pratiques des consommateurs, ultra-connectés et de plus en plus exigeants.