Au lieu de domicilier votre compte professionnel dans une agence bancaire classique, pourquoi ne pas tenter une banque en ligne ? Avec, à la clé, des frais réduits et de nombreux services gratuits.

Les banques en ligne continuent d'attirer de nombreux clients grâce à des campagnes marketing " coup de poing " et des offres de plus en plus alléchantes. La plupart vante surtout la gratuité de certains services, et notamment de la carte bancaire. Certaines vont même jusqu'à offrir un dépôt de 50 à 100 euros à l'ouverture du compte. Mais à l'usage, la réalité est-elle aussi rose ?

Des cartes bancaires gratuites

Dans les banques en ligne, les frais et le coût de certains services sont considérablement réduits par rapport à une banque classique. Mais leur principal avantage réside dans la gratuité de la carte bancaire. Attention, vérifiez que cette offre ne s'applique pas uniquement la première année. Sachez également que les conditions de revenus et d'épargne restent les mêmes qu'en agences pour les cartes, Gold Mastercard et World Elite Mastercard.

De nombreux services sans frais

L'autre grand intérêt de la banque en ligne, c'est la gestion sans frais de son compte courant. L'ouverture, la tenue et l'accès au compte sont possibles en permanence, sans abonnement. La plupart des opérations est également gratuite. Dans les banques traditionnelles, le moindre service est soumis à commission. Des exemples de services sans frais : mise en place de virements automatique, retrait d'espèces, opposition sur la carte, modification du plafond d'utilisation, suivi et recherche d'opérations, chéquiers et bordereaux, alerte par email et sms, changement de domiciliation bancaire.

Des chèques traités comme en agences

Pour les paiements et les encaissements par chèque, les banques en ligne proposent des services originaux comme le " chèque en ligne " qui permet d'envoyer un chèque papier à un bénéficiaire en quelques clics. Sur l'interface du service, il suffit de préciser le montant, l'ordre, le nom du bénéficiaire, l'adresse d'envoi, de choisir le mode d'envoi (simple ou recommandé), puis de saisir un code à usage unique pour valider l'envoi. Par contre, ce service est payant, 1 € en envoi simple, 5€en recommandé. Pour le dépôt de chèque, il convient d'utiliser un bordereau de remise de chèque et de l'insérer dans l'une des enveloppes pré-remplies prévues à cet effet. L'affranchissement est à la charge de l'utilisateur. Quant aux chèques de banque, ils sont également gratuits à raison d'un, tous les deux mois. Notez, en revanche, que le dépôt d'espèces n'est pas possible.

Et pour l'argent liquide et les découverts ?

Les banques en ligne autorisent également la livraison à domicile de devises étrangères ou d'euros en 2 ou 3 jours. Pour la commande d'euros, des frais de traitement autour de 1% HT sont appliqués en plus des frais de livraisons, entre 15€ et 20€). Pour la commande de devises, seuls les frais de livraison sont facturés. Les autorisations de découvertse demandent par courrier et se négocient de la même manière qu'en agence classique.

L'absence de contact humain effraie

Pourquoi la banque en ligne reste-t-elle marginale ? Parce que nous sommes tous encore très frileux à l'idée de confier notre argent à une banque qui n'a pas pignon sur rue et à un banquier que l'on ne peut pas rencontrer en chair et en os, en cas de besoin. Pourtant dans les agences bancaires classiques, les directeurs et les conseillers changent régulièrement et il est souvent impossible de nouer un dialogue sur le long terme. Avec la banque en ligne, c'est la même chose. Sauf que cette virtualité de la relation et cette absence de contact humain effraient encore de nombreux clients potentiels. Par ailleurs, le conseil et le SAV fournis par les plateformes téléphoniques laissent souvent à désirer. Il ne faut donc avoir peur de rien ou de peu.