L'entraide entre les entrepreneurs est une notion qui n'est pas encore très répandue au niveau des petites sociétés en France. Le bartering (troc entre entreprises) reste pourtant déjà bien implanté dans les grandes compagnies, en Outre-Atlantique ainsi qu'en Australie. S'avérant très avantageuse, cette technique permet aux professionnels de conjuguer leurs forces afin de créer une synergie dont ils bénéficieront ensemble. Comment réussir dans cette voie ?

Un principe intelligible et profitable aux entrepreneurs

Plutôt que d'essayer de se mettre des bâtons dans les roues ou de jouer la carte individuelle, les entrepreneurs ont tout à gagner à se serrer les coudes. Dans la plupart des cas, les professionnels, ou du moins les petites structures, sont confrontés à des problèmes de trésorerie, et se trouvent dans l'incapacité d'investir dans des actions qui pourraient pourtant développer leur entreprise. Grâce au bartering, deux sociétés qui ont des compétences complémentaires peuvent coopérer et bénéficier chacune de l'expérience de l'autre. Au final, chaque partenaire sort gagnant-gagnant de cette coopération.

Echanges de services

Deux entreprises dont l'une travaille sur le marché de l'informatique et l'autre dans le secteur de la comptabilité peuvent s'associer dans le cadre d'un projet d'entraide. La première peut s'engager à effectuer la maintenance du parc informatique de la seconde tandis que celle-ci assure la tenue de ses livres comptables ou l'assiste dans ses opérations financières. Il se peut qu'aucune somme d'argent ne soit déboursée, lorsque les prestations valent la même somme. En outre, cette coopération peut être ponctuelle ou conclue sur le long terme. Elle doit néanmoins faire preuve d'une étude de faisabilité objective afin d'éviter les éventuelles batailles juridiques entre les deux compagnies.

La difficulté de trouver des partenaires pour une jeune entreprise

Il est évident qu'un entrepreneur possédant déjà des relations professionnelles trouvera plus facilement d'autres confrères avec lesquels il va nouer des actions d'entraide. Les aspirants au monde de l'entrepreneuriat peuvent quant à eux être pénalisés, car ils ne connaissent pas encore grand monde dans leur sphère professionnelle. Ces derniers restent néanmoins avoir besoin d'une solidarité réciproque pour faire fonctionner leur société en devenir.

Les avantages de s'affilier à un réseau

La meilleure solution reste de faire partie d'un réseau ou d'un club d'entrepreneurs assez dense dans lequel on rencontrera les professionnels de tous les secteurs d'activité. Il demeure intéressant pour un gérant de société de se trouver dans cette organisation, car il y découvrira aisément des partenaires potentiels avec lesquels il pourra nouer des collaborations qui leur sont également profitables. Faire partie d'un club d'entrepreneurs lui permettra de lutter contre la solitude du dirigeant et l'entrepreneur pourra partager ses tracas avec d'autres chefs d'entreprise.

Où réseauter ?

Quelques agences de bartering comme France Barter mettent en relation les compagnies qui souhaitent effectuer du troc entre professionnels. Leurs prestations sont payantes et elles proposent également des services de soutien ou de conseil.

Les chefs d'entreprise peuvent aussi monter des associations destinées à accueillir les entrepreneurs de leur département ou de leur région et même ceux du pays tout entier. À terme, un annuaire et un site web peuvent être créés et dans lesquels les membres vont retrouver les compétences des uns et des autres.

L'association Proud te be entrepreneur a fondé les « Pépinières Funky » qui ont pour but de regrouper les forces des entrepreneurs pour qu'ils les exploitent ensemble. Les chefs d'entreprise se retrouvent alors pour faire des échanges et ils ont l'occasion d'élargir leur cercle de connaissances professionnelles.

« YakaSaider Entreprises » s'inscrit aussi dans cette dynamique, en permettant aux entreprises de toute la France (PME, TPE, micro-entreprises, professions libérales...) de bénéficier d'une entraide quelconque en devenant membre sur sa plateforme.