Depuis son apparition, l'e-commerce connaît une croissance fulgurante qui permet aux commerçants d'améliorer leur visibilité. En France, un internaute réalise en moyenne 3 achats en ligne par semaine et plus de la moitié des consommateurs consulte Internet avant de fixer son choix sur un produit. Quelle stratégie les dirigeants d'entreprise doivent-ils mener pour associer la vente traditionnelle et le commerce électronique ?

Jouer sur la complémentarité des boutiques physiques et en ligne

L'e-commerce présente de nombreux avantages, qui ne sont plus à présenter aux consommateurs français, puisqu'ils étaient plus de 36 millions à acheter sur Internet en 2015 (étude FEVAD). Pour les commerçants, il permet d'étendre la zone de chalandise tout en améliorant la visibilité de l'entreprise sur un marché de 48 millions de clients potentiels (étude Médiamétrie) : Internet. Malgré le succès du e-commerce, l'expérience vécue dans les boutiques physiques demeure irremplaçable. Elle permet aux clients de voir et de tester le produit, tout en profitant de conseils personnalisés.

Si ces 2 façons de vendre se sont d'abord concurrencées, leurs limites respectives les ont progressivement rendues indissociables. Longtemps réservé aux grandes sociétés, le commerce électronique offre désormais aux TPE/PME la possibilité d'exporter plus, tout en améliorant leur visibilité à l'échelle locale. L'association d'un magasin en ligne et de boutiques physiques permet d'augmenter le chiffre d'affaires des entreprises qui adoptent une stratégie cohérente.

Mettre en place une stratégie e-commerce

Une stratégie e-commerce efficace repose d'abord sur une solution adaptée à l'activité de l'entreprise. Si les sites e-commerce proprement dits permettent aux internautes d'effectuer des transactions en ligne, les sites vitrines consistent à présenter les offres d'une entreprise. La première solution convient mieux à la vente de produits, tandis que la seconde est plus appropriée pour les prestations de services. Une fois la solution adéquate identifiée, il est temps de passer à la création du site.

Au premier abord, la conception d'un site Web peut paraître complexe. Cette étape requiert des compétences techniques qui ne sont pas forcément celles d'un entrepreneur. C'est pourquoi des solutions simplifiées, comme les offres clés en main d'Orange, permettent aux professionnels de créer des sites Internet personnalisés. Les sites sont conçus par des experts à partir d'une analyse détaillée du projet.

Si la création d'un site e-commerce permet d'augmenter le chiffre d'affaires par les ventes qu'il génère, il doit s'intégrer dans une approche plus globale. En plus d'attirer de nouveaux prospects, une boutique digitale associée à une boutique physique doit conduire les clients en magasin par des actions ciblées.

Coordonner les actions menées dans les boutiques digitales et traditionnelles

Le web-to-store permet de diriger un internaute depuis le site d'une entreprise vers l'un de ses points de vente physiques, grâce à des fonctionnalités diverses. Il peut s'agir de la géolocalisation des magasins les plus proches, d'une prise de rendez-vous en boutique ou de la possibilité de s'informer sur la disponibilité d'un produit en magasin. Tous ces services sont autant de moyens d'améliorer la vente traditionnelle en facilitant le processus d'achat.

Un site e-commerce représente enfin un support marketing privilégié. Il permet la diffusion d'offres et d'opérations commerciales en temps réel. L'exclusivité de certaines réductions, valables uniquement en ligne ou dans les enseignes physiques, permet d'équilibrer l'association de ces 2 formes de commerce complémentaires.