Salle de sieste, baby-foot, billard, cours de gym ou encore massage... Les espaces détente se multiplient dans les entreprises françaises pour en finir avec le traditionnel « métro, boulot, dodo » ! Les loisirs prennent désormais place dans les entreprises, autant que le travail a pris place dans nos maisons en s'immisçant dans nos soirées et nos weekends.

Les espaces de détente en entreprise

C'est une tendance à la mode, de plus en plus d'entreprises investissent des sommes colossales pour offrir des lieux de détente à leurs salariés. Ces entreprises ont compris que le bien-être au travail est primordial pour assurer l'efficacité des salariés. Ce bien-être passe bien évidemment par les relations humaines mais aussi par un environnement adapté.

Certaines entreprises se contentent de légers aménagements (plantes, couleurs zen, lampes de luminothérapie, fonds de musique...). Les grandes boîtes, elles, misent plutôt sur de grands aménagements. Coca-Cola a créé «Le Verger», un espace détente aux couleurs vitaminées et aménagé de mobilier en bois. Les employés de Saguez & Partners peuvent quant à eux profiter d'une salle de sport avec cours collectifs et massages. Au siège de Danone, les salariés peuvent profiter d'une salle de sieste, une salle de sport ou encore un centre de massage.

Les objectifs sont bien sûr multiples : fidéliser ses salariés, améliorer la marque employeur, recruter les jeunes diplômés que les entreprises s'arrachent, motiver ses équipes, créer une cohésion, augmenter la productivité...

Le management par le jeu

La place croissante du loisir et de la détente en entreprise s'exprime aussi par le biais d'un nouveau management, axé sur des pratiques originales, et ayant pour but de rendre le travail plus ludique. C'est le cas, par exemple, du Friday Wear. Cette coutume consiste à laisser le classique costume-cravate au placard pour venir en tenue décontractée le vendredi. Cela favorise les rapports informels et une hiérarchie horizontale.

Autre pratique un peu moins répandue mais tout aussi efficace : le Friday Pub. Arrivée tout droit d'outre-manche, cette coutume veut que le vendredi, les salariés d'une même entreprise, quel que soit leur statut, se retrouvent autour d'un verre dans un pub du coin. Les objectifs sont les mêmes : créer des liens entre les salariés, car on le sait bien, un salarié heureux est un salarié plus productif, et entretenir de bonnes relations avec ses collègues contribue à son épanouissement au travail.

Certaines techniques sont très répandues mais pas sans risque, comme par exemple le lip dub. Cette mode déferle sur Internet depuis déjà quelques années. Cela consiste à tourner une vidéo où les salariés se relaient pour chanter et danser devant la caméra.  La vidéo suit, en général, un parcours dans les locaux de l'entreprise : bureaux, parking, réserve, accueil... Elle est ensuite publiée en interne et souvent aussi en externe. Excellente pour le teambuilding, cette initiative peut néanmoins s'avérer être un exercice difficile afin d'éviter de devenir la risée du web avec un clip has been.