Les smartphones permettent, via leur système de géolocalisation et des applications de rencontres comme Tinder, de rencontrer des inconnus à proximité de l'endroit où l'on se trouve. Si ces nouvelles possibilités technologiques ont plutôt été destinées à des rencontres légères, éphémères ou amoureuses, ce sont désormais des applications à vocation professionnelle qui sont disponibles. Reste à savoir si elles rencontreront le même succès ...

Les acteurs s'y mettent

Tinder semble en tout cas croire en ce nouveau marché, puisqu'il vient d'annoncer le lancement de sa propre application de rencontre entre professionnels, même si l'expérimentation est pour l'instant restreinte à quelques privilégiés, c'est-à-dire environ deux mille personnes triées sur le volet dans les bases de données de son partenaire Forbes.
Le français Viadeo, qui doit son succès à son réseau social professionnel devenu co-leader en France, a lancé sa propre application, Let's Meet (littéralement "rencontrons-nous"), fondée sur son propre réseau social, tandis que son concurrent, la start-up LikeLunch, s'appuie sur le réseau social professionnel LinkedIn, le co-leader américain des réseaux sociaux professionnels en France.

Croiser la géolocalisation et les réseaux professionnels

Le principe est le même dans les deux cas : l'application utilise la localisation de ses utilisateurs connectés pour restreindre le périmètre de recherche, et, en croisant avec les données issues du réseau social, l'utilisateur peut espérer trouver un contact pertinent, inconnu et géographiquement proche. Cette notion de proximité est relative : alors que les applications du type Tinder se limitent à quelques kilomètres de rayon, Viadeo cherche dans un cercle de cent kilomètres de rayon, ce qui peut représenter un temps de transport important en cas de rencontre.
L'application proposée par Viadeo est conçue comme une extension de son réseau, et vise à rendre plus attractifs ses services qui demeurent pour l'heure largement payants (le site repose sur un modèle freemium, mêlant gratuité initiale et services complémentaires payants). Elle repose sur un fonctionnement à coup de likes, étrangement similaire à celui de Tinder, le concept de l'application de rencontres étant directement transposé dans l'univers professionnel.
La concurrente LikeLunch ambitionne a priori de se limiter à l'organisation de déjeuners d'affaires, même si les utilisateurs sont libres d'élargir les rendez-vous qu'ils prennent par son biais. L'application fonctionne avec un système de monnaie interne, les crédits. Celle-ci permet de payer chaque action de l'utilisateur qui, une fois son compte initial épuisé, devra le renflouer par des micro-paiements.

La masse critique sera-t-elle atteinte ?

Les applications de rencontres ou d'annonces ne sont viables qu'à partir d'un certain seuil d'utilisation, les probabilités de trouver ce que l'on cherche (en l'occurrence le contact professionnel utile) augmentant avec le nombre d'utilisateurs effectifs. C'est là toute la difficulté pour ce genre d'applications, dont l'attractivité dépend du nombre d'utilisateurs qui eux-mêmes viennent essentiellement en fonction de l'attractivité !
La taille du cercle de recherches de Viadeo (d'environ 100 kilomètres) semble indiquer un taux d'utilisation encore bien faible. Compte tenu du grand nombre d'utilisateurs du réseau social, le choix d'un tel rayon de recherche suppose qu'il y a encore bien peu d'utilisateurs actifs, sans quoi le nombre de contacts potentiels serait ingérable.
Ces nouvelles applications seront peut-être des incontournables de demain, si les professionnels s'y mettent, si ils entretiennent leur réseau plus efficacement avec ce nouveau moyen. Elles sont aujourd'hui pour l'instant plus riches en potentialités qu'en contenu réel...

Pour télécharger Let's Meet sur iPhone et sur Android.
Pour télécharger LikeLunch sur iPhone et sur Android.