L'alimentation est l'un des secteurs économiques les plus porteurs, aussi bien à l'échelle nationale que mondiale. Les innovations y sont donc par nature nombreuses, d'autant que le domaine connaît une transformation particulièrement fulgurante depuis quelques années.

De nombreuses pratiques et alternatives alimentaires naissent ou se développent fortement, stimulées par un souci grandissant des consommateurs pour leur santé. La qualité des produits et leur fabrication sont passées au peigne fin. Les start-up profitent tout naturellement des nouveaux modes d'alimentation pour surfer sur cette vague et lancer de nouveaux business. Du sans gluten au végétalisme, les nouvelles pratiques sont servies par l'ingéniosité et le dynamisme des start-up, partout dans le monde. En voici quelques exemples.

Le sans gluten : une nouvelle manière de concevoir la cuisine traditionnelle

Le sans gluten n'était que très peu présent dans les rayons de nos supermarchés il y a 5 ans. Aujourd'hui, il existe de nombreux produits mettant en avant cette nouvelle alternative aux produits traditionnels riches en gluten, tels que les pâtes ou le pain. Nomad Yo est un exemple de start-up ayant su profiter de l'occasion offerte par le sans gluten afin de satisfaire des clients à la fois attachés aux produits classiques et à la recherche d'alternatives intéressantes. En créant des yaourts sans lait de vache ni gluten, cette start-up a réussi à proposer des produits crémeux fabriqués grâce à la fermentation de végétaux (riz, sarrasin, millet). Grâce à une méthode technologique moderne, le yaourt traditionnel se voit compléter par un produit sans lactose et sans gluten.

Végétarisme et végétalisme : de nouveaux horizons pour l'alimentation

Le végétarisme et le végétalisme sont également des modes d'alimentation de plus en plus présents et pratiqués dans la population. Excluant tout ou une partie des produits d'origine animale, ces modes d'alimentation font la place belle aux légumes, légumineuses, fruits, céréales et autres végétaux. Mais pour aider les plus carnivores à devenir végétariens ou convaincre les plus réticents, de nouveaux produits sont développés par des start-up, notamment dans le but d'imiter la viande. C'est notamment le cas de Impossible Foods, qui est parvenu à créer de la "viande" à partir de végétaux, en imitant aussi bien le goût que la texture. Le résultat, bluffant selon les testeurs, pourrait bel et bien constituer une avancée majeure dans le domaine de l'alimentation, puisque l'on estime les végétariens à près de 10% de la population américaine. Google vient justement de tenter de racheter cette jeune start-up, pour plusieurs centaines de millions de dollars. La fabrication d'un hamburger végétarien réussi semble constituer un investissement de premier ordre pour le géant de l'Internet.

Il semblerait que ce nouveau mode d'alimentation fera bel et bien de faire partie de notre paysage culinaire dans un futur plus ou moins proche. C'est d'ailleurs aux Etats-Unis que ce nouveau secteur du marché agroalimentaire donne les premiers signe de l'intérêt des consommateurs pour les produits simili-carnés.

Initiée par une start-up, la fabrication de "viande" végétale règle plusieurs problèmes majeurs, notamment les dégâts environnementaux causés par l'élevage, le problème de l'exploitation animale ou encore la déforestation des forêts pour l'alimentation du bétail. Il semble que cette initiative, portée par la start-up américaine, apparaisse comme une solution et une alternative solides pour les enjeux actuels et futurs de l'alimentation.

Les nouveaux modes d'alimentation inspirent et nourrissent l'activité de nombreuses start-up dans le monde, qui saisissent au vol les pratiques alimentaires en expansion pour offrir de nouvelles solutions aux consommateurs.