Savez-vous que 63%* des entreprises de moins de 50 personnes n'ont pas de personnel informatique dédié ? Que 43% des cyber-attaques ciblent spécifiquement les PME ?
Si les petites entreprises pensent à tord qu'elles ne sont pas des cibles pour les pirates, la réalité est tout autre. Cheval de Troie, attaques DDoS, phishing... l'imagination des nouveaux pirates informatiques n'a plus de limite. Tour d'horizon d'une activité en plein essor.

Des attaques multiples et variés

Les attaques informatiques n'ont pas toujours le même visage. Elles s'adaptent pour vous ressembler, prennent le pouvoir sans que vous en aperceviez, vous soutirent des informations capitales... Apprenez à les repérer.

Le cheval de Troie
ll s'agit de la forme de malware (logiciel pirate) la plus répandue : les chevaux de Troie volent des informations confidentielles (mots de passe, codes PIN, informations d'authentification...). Ces logiciels malveillants accèdent à votre ordinateur, tablette ou mobile sans que vous vous en aperceviez. Ils prennent la forme de logiciels espions et publicitaires, de virus, de vers informatiques, de logiciels de rançon et de détourneurs de navigateur.

L'attaque DDoS (déni de service distribué)
Ce type d'attaque envoie un nombre massif de requêtes sur votre site web afin de le rendre inaccessible aux utilisateurs. Les conséquences sont directes : impossible de passer une commande et perte du chiffre d'affaires.

Le phishing
Le phishing se présente sous la forme d'un email frauduleux qui imite un e-mail officiel d'une grande entreprise, d'un organisme officiel, d'une banque ou d'un fournisseur d'accès comme Orange... dans le but de soutirer des informations confidentielles ou de faire télécharger un programme malveillant. L'hameçonnage, l'autre nom du phishing n'a qu'un but, se faire passer pour un autre... Vérifiez à qui vous vous adressez, c'est la première des protections.

Smartphone, mobile sont des cibles faciles

1,47 milliard de smartphones* ont été vendus dans le monde en 2016, chiffre spectaculaire qui s'accompagne d'une croissance du nombre d'applications téléchargées (on parle de dizaines de milliards d'applications) tout aussi spectaculaire. Une manne pour les pirates qui surfent sur la faiblesse de la protection de nombreux mobiles pour s'attaquer à vos données personnelles et professionnelles. Protégez-vous avec un antivirus pour smartphones/tablettes comme Lookout Premium.

La petite entreprise comme porte d'entrée pour les pirates

Si les grandes entreprises qui détiennent des informations susceptibles d'intéresser des cybercriminels sont l'objet d'attaques ciblées, ce serait une erreur pour les entreprises plus petites de se croire à l'abri. Les TPE et PME sont parfois utilisées comme porte d'entrée. Ce sont par exemple, les ressources informatiques infectées des PME et les PC dits " zombie " qui vont être utilisés pour attaquer massivement une cible finale plus importante comme une administration ou grande entreprise...
L'entreprise devient un otage et les membres de son personnel une famille à qui on demande une rançon..

Comment se protéger ?

Former ses utilisateurs pour renforcer leur vigilance, s'équiper d'une solution de sécurité efficace et adopter les bonnes pratiques, c'est une bonne base.
Côté solution, la Suite de Sécurité Orange pro va vous simplifier le quotidien en protégeant PC, MAC, tablettes et smartphones Android. Sécurité Pro d'Orange avec Kaspersky fournit à ses utilisateurs une sécurité avancée efficace contre les attaques.

Pour en savoir plus sur Suite de Sécurité Orange Pro.

*Source Ponemon Institute, 2016.
**Etude de l'International Data Corporation (IDC).