Internet révolutionne notre société et 92 % des entreprises disposent d'un accès internet, selon l'Insee. Protéger les données personnelles et confidentielles qui transitent sur la toile se révèle un enjeu majeur pour les entreprises. Quelles sont les principales cyber-attaques et quelles solutions mettre en place pour sécuriser votre site web ?

Les bonnes pratiques pour sécuriser son site professionnel

L'Insee atteste que plus de deux entreprises sur trois ont développé leur propre site web. Les sites des professionnels représentent une cible permanente pour les hackers. Sans le savoir, vous attirez les pirates qui cherchent à s'emparer de vos données présentes sur la toile. Ils s'introduisent dans votre système informatique à l'aide de malwares avancés. Les grandes sociétés de l'industrie nationale sont particulièrement visées par ces entités qui ont pour objectif de s'approprier certains savoir-faire. Pour protéger votre entreprise, il existe diverses méthodes.

Commencez par sécuriser votre site dès son lancement. Vous mettrez alors en place un système qui évoluera en fonction des mises à jour, ainsi qu'un pare feu appelé Web Application Firewall pour filtrer les échanges dans les réseaux informatiques ;

Assurez-vous que les mots de passe de chacun de vos clients soient constitués d'au moins huit caractères. L'idéal reste qu'ils contiennent une majuscule parmi les minuscules et au minimum un chiffre. N'oubliez pas de bloquer les essais en cas de tentative de connexion multiple, certains logiciels permettent d'essayer toutes les combinaisons possibles ;

Veillez à mettre à jour régulièrement le serveur web qui héberge votre site. Pour une sécurité maximale, prenez garde à installer les mises à jour dès qu'elles s'affichent sur votre écran ;

Utilisez une connexion sécurisée au moyen du HTTPS. Cette variante du HTTP sécurisé rassurera instantanément les internautes quant à votre qualité de service. En effet, cette mention protège les transactions financières et vous défend de l'usurpation d'identité. Cette solution peut apparaitre comme indispensable pour toutes les entreprises ;

Prenez l'habitude de vérifier de temps à autre le fonctionnement de votre site internet à partir d'une adresse externe. Ceci se révélera être utile pour lutter efficacement contre les intrusions ;

Face à la recrudescence des cyber-attaques, n'hésitez pas à mettre en place au sein même de votre entreprise une politique globale de lutte contre la cybercriminalité. En sensibilisant votre personnel à l'enjeu réel qui s'impose aujourd'hui, vous avez toutes les chances de protéger vos données personnelles et celles de votre clientèle.

Les différents types d'intrusion

La forte présence des hackers sur le web ne doit pas vous empêcher de faire évoluer votre société. Internet représente un puissant outil pour accroître votre visibilité et vous auriez tort de vous en priver. Selon la Fédération de l'E-commerce et de la Vente A Distance, le chiffre d'affaires des commerçants a progressé de 16 % au cours du premier trimestre 2016, représentant 17,9 milliards d'euros. En ayant conscience des diverses attaques existantes, vous aurez toutes les clés en main pour vous en protéger efficacement.

Le virus infecte un programme d'ordinateur en le modifiant dans le but qu'il se reproduise à son tour. Il engendre corruption, perturbation, voire même destruction des informations de l'entreprise ;

Envoyé en masse à des fins publicitaires malhonnêtes, le spam demeure un courriel indésirable qui n'a pas été sollicité par le destinataire. Ce message inutile vient polluer les réseaux informatiques ;

L'hameçonnage, ou phishing, consiste à tromper le destinataire en adressant un e-mail au nom d'un service protégé par mot de passe, comme sa banque par exemple. En cliquant sur le lien, vous êtes envoyé sur une page factice qui vous incite à rentrer vos données personnelles ;

Programme malveillant d'apparence anodine, le cheval de Troie permet au hacker d'accéder aux informations confidentielles de l'entreprise tout en causant des dégâts ;

Le ver, appelé worm, se propage dans tous les ordinateurs de l'entreprise, transportant avec lui des virus ;

Le spyware installe un logiciel espion qui récupère les informations statistiques sur les habitudes de l'utilisateur ;

Une attaque DDoS, ou par déni de service, vise à transmettre une multitude de requêtes depuis plusieurs points du web. La bande passante du serveur s'en trouve surchargée et les ressources monopolisées, au point que le service devient indisponible.

Enfin, il apparaît fondamental de veiller à protéger absolument tous les outils numériques, sans négliger les appareils nomades. Sachez que les ventes réalisées depuis les smartphones et tablettes ne cessent de progresser. La Fevad constate qu'elles ont augmenté de 39 % depuis le début de l'année 2016 et qu'elles ont la capacité de générer 20 % du volume d'affaires des ventes globales, et représente 6 milliards d'euros du marché de l'e-commerce.