Parlement

L'obligation d'un casier judiciaire vierge pour les ministres votée en commission

L'obligation d'un casier judiciaire vierge pour les ministres votée en commission

VIDÉO - La mesure a été adoptée par les députés dans la nuit de mardi à mercredi malgré l'avis défavorable de la rapporteure LREM.

L'exécutif persiste et signe sur la réduction des dépenses publiques

L'exécutif persiste et signe sur la réduction des dépenses publiques

Sur fond de polémiques autour des 4,5 milliards d'euros d'économies à réaliser en 2017, l'exécutif a martelé jeudi que la réduction des dépenses publiques serait l'axe du quinquennat, avec le logement, la formation professionnelle et le social comme priorités.

Assistants d'eurodéputés MoDem: l'enquête confiée à des juges d'instruction

Assistants d'eurodéputés MoDem: l'enquête confiée à des juges d'instruction

Après le FN, le MoDem: des juges d'instruction vont enquêter sur les soupçons d'emplois fictifs pesant sur les assistants parlementaires européens du parti centriste, une affaire qui a conduit trois ministres de cette formation à démissionner il y a un mois.

Le Sénat monte au créneau pour "sauvegarder la justice"

Le Sénat monte au créneau pour "sauvegarder la justice"

C'est l'un des premiers combats d'un Sénat "non aligné": le dépôt jeudi d'une proposition de loi de programmation de la justice, avec une hausse des crédits de près de 28% sur cinq ans, qu'il souhaite voir adoptée dès la fin 2017.

Eurodéputés: pas "une dénonciation" mais "un signalement", assure Montel

Eurodéputés: pas "une dénonciation" mais "un signalement", assure Montel

L'eurodéputée FN Sophie Montel, à l'origine d'une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs d'assistants au Parlement européen, visant notamment Jean-Luc Mélenchon, a réfuté jeudi le terme de "dénonciation", assurant qu'il s'agit d'"un signalement et d'une espèce de pied de nez".

Raffarin: Macron "doit considérer le Parlement comme un allié, non comme un adversaire"

Raffarin: Macron "doit considérer le Parlement comme un allié, non comme un adversaire"

Emmanuel Macron "doit considérer le Parlement comme un allié et non comme un adversaire", a estimé l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin, qui "comprend" la démission du chef d'état-major Pierre de Villiers et "désapprouve totalement" les économies réclamées à la défense en 2017.

Macron doit "exercer l'autorité", mais "avec le respect dû aux fonctions", estime Le Foll

Macron doit "exercer l'autorité", mais "avec le respect dû aux fonctions", estime Le Foll

Stéphane Le Foll a rappelé l'importance du chef d'état-major des Armées dans les rouages de l'État.

MAM: avec Villiers, Macron "s'est trompé de moment, de sujet et d'homme"

MAM: avec Villiers, Macron "s'est trompé de moment, de sujet et d'homme"

Michèle Alliot-Marie a estimé jeudi sur RMC et BFMTV qu'Emmanuel Macron "s'est trompé de moment, de sujet et d'homme", après la démission "logique" du général Pierre de Villiers. 

Pour Faure (PS), Macron "confond tous les rôles dans sa présidence"

Pour Faure (PS), Macron "confond tous les rôles dans sa présidence"

Olivier Faure (PS), président du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée, a décrit jeudi un Emmanuel Macron "qui confond tous les rôles dans sa présidence", tour à tour "chef d'état-major, ministre des Affaires étrangères et même ministre des relations avec le Parlement", après la démission du général Pierre de Villiers.

Villiers: Jacob dénonce une "faute grave" du chef de l'Etat

Villiers: Jacob dénonce une "faute grave" du chef de l'Etat

Le chef de file des députés LR, Christian Jacob, a évoqué jeudi "une faute grave" du président de la République, au lendemain de la démission du général Pierre de Villiers, en appelant au président de l'Assemblée François de Rugy pour que les droits du Parlement "soient préservés".

Afficher plus