Hongrie

L'acteur Bud Spencer statufié à Budapest

L'acteur Bud Spencer statufié à Budapest

Les fans de l'acteur de western spaghetti Bud Spencer, mort en 2016, ont inauguré samedi une statue à son effigie érigée non pas en Italie, son pays d'origine, ni au Far West américain, où il assommait les méchants de ses films, mais en Hongrie où il est l'objet d'un véritable culte.

Hongrie: arrestation d'un Pakistanais recherché pour "70 meurtres" dans son pays

Hongrie: arrestation d'un Pakistanais recherché pour "70 meurtres" dans son pays

Un Pakistanais soupçonné d'être un tueur à gages avec "70 meurtres" à son actif dans son pays a été arrêté en Hongrie avec un groupe de migrants qui comptaient entrer illégalement en Autriche, a annoncé la police hongroise mercredi.

"Corps et âme", une surprenante romance hongroise

"Corps et âme", une surprenante romance hongroise

Un homme et une femme rêvent l'un de l'autre chaque nuit, sous la forme d'un cerf et d'une biche. En salles mercredi, le film hongrois "Corps et âme" est un ovni incroyablement poétique, ayant séduit la Berlinale où il a reçu l'Ours d'or.

Budapest accorde un répit à l'université fondée par George Soros

Budapest accorde un répit à l'université fondée par George Soros

Le gouvernement hongrois a octroyé vendredi un an supplémentaire à la prestigieuse université de Budapest financée par le milliardaire américain George Soros pour se conformer à une nouvelle loi controversée, taillée sur mesure selon ses détracteurs pour la torpiller.

Bruxelles augmente la pression sur la Hongrie pour sa loi sur les ONG

Bruxelles augmente la pression sur la Hongrie pour sa loi sur les ONG

La Commission européenne a adressé mercredi un "avis motivé" à la Hongrie, deuxième étape de la procédure d'infraction contre une loi encadrant certaines ONG et qui vise, selon les critiques, le financier américain d'origine hongroise George Soros.

Le gouvernement hongrois critiqué pour une "nouvelle campagne de haine" (ONG)

Le gouvernement hongrois critiqué pour une "nouvelle campagne de haine" (ONG)

La nouvelle consultation populaire mise sur pied par le gouvernement hongrois, la troisième depuis 2015, dirigée cette fois contre le milliardaire américain George Soros, "vise à alimenter le sentiment xénophobe", a critiqué vendredi l'ONG Human Right Watch (HRW) qui dénonce "une nouvelle campagne de haine".