Il n’est plus rare d’entendre parler de la stratégie numérique ou digitale tant il s’agit d’un enjeu devenu central pour les entreprises. Dans cette jungle numérique, pas facile de se démarquer et de ressortir. Mais comment faire en sorte de réussir ?

Faire de la veille concurrentielle

Avant de vous intéresser à définir une stratégie digitale, une étape souvent négligée consiste à analyser l’ensemble de ce qui se fait sur la toile et notamment chez la concurrence. S’il ne s’agit pas de les copier, cette phase consiste à vous tenir au courant de leurs pratiques et prendre en compte leur positionnement afin de pouvoir exprimer votre différence. Étudiez-les, regardez ce qui marche chez eux et ce qui ne fonctionne pas. Avec une analyse parallèle de vos forces et faiblesses, vous pourrez déterminer ce que vous pouvez mettre en place de la meilleure des manières.

Faire une enquête client

Pour bien commencer, n’hésitez pas à consulter celui qui doit être au cœur de votre stratégie : votre client. A travers une enquête, définissez ce qui l’intéresse, ce qui pourrait lui être utile. N’oubliez pas qu’une enquête pertinente implique de définir clairement votre objectif. L’enquête doit remettre en cause vos intuitions ou les confirmer. Pour être à l’écoute de vos clients, structurez votre questionnaire en entonnoir en essayant de partir du général au particulier et surtout évitez de les influencer en posant des questions ou la réponse est déjà induite, ce qui fausserait de toute évidence les conclusions de l’enquête.

Récolter des témoignages clients

Dans le digital comme ailleurs, le témoignage client représente votre meilleur allié. Qui connaît mieux votre service que celui qui l’utilise ? Afin de le conquérir, récoltez tous les témoignages et avis clients. Certaines grandes marques se sont bâties sur l’analyse des idées apportées par les clients car cela permet de montrer que l’on s’intéresse réellement à lui, ce qui augmentera l’attachement à votre marque et intensifiera également le bouche à oreille. Ensuite, ces témoignages influencent ceux qui ne connaissent pas votre service et qui veulent en connaître les forces et faiblesses. Enfin, ils facilitent le choix de vos clients parmi vos nombreuses offres et services.

Faire du SEO

Pour bien réussir dans le digital, il vous faudra vous pencher sur le SEO (pour Search Engine Optimization), autre dénomination du référencement naturel ou optimisation pour les moteurs de recherche. A défaut, vous pourriez bien vous ruiner en campagne publicitaire. Le coût d’acquisition faisant partie des grandes données à prendre en compte quand vous vous lancez dans le digital, avoir un bon positionnement dans les moteurs de recherche représente souvent un enjeu majeur pour les entreprises présentes sur la toile. Édition de contenus originaux, mots-clés, balises... Autant de nouvelles notions qu’il vous faudra prendre en compte avant de vous lancer.

Améliorer l’efficacité commerciale du site internet

Si votre site peut obtenir un trafic conséquent, il se peut qu’il ne génère que peu de ventes. Pour réussir à développer votre chiffre d’affaires, il vous faudra également regarder si votre site favorise la transformation commerciale. De nombreux logiciels vous aident à positionner vos encarts et à les optimiser. Il vous faudra parfois repenser votre site pour en améliorer la performance. N’oubliez pas de penser à la complémentarité entre votre site et vos différentes manières de prospecter.

Animer un blog pro

Ce n’est pas parce que vous avez un site internet que vous ne pouvez pas animer un blog. Sa fonction se révèle souvent bien différente du site internet de l’entreprise. Il le complète et draine du trafic vers votre site internet. Vous pouvez user de liens afin de diriger vos lecteurs vers votre site internet notamment lorsque vous annoncez une nouvelle sortie produit ou un comparatif. La présence de lien dirigeant vers votre entreprise booste son positionnement surtout si votre blog réalise un trafic important.

Faire des e-mailing efficaces

Envoyer des emails à tout va pourrait bien vous faire découvrir rapidement leur inefficacité. Les anti-spams des boites emails sont de plus en plus performants. Rien ne sert d’envoyer des salves d’emails avec un objet mal choisi. Évitez par exemple les formules du type : « vous avez gagné » rapidement reconnu par les robots qui ne manqueront pas de vous catégoriser en spam. Prenez également en compte que le contenu doit être intéressant pour votre lecteur et que vous devrez sélectionner les informations que vous souhaitez lui envoyer afin de les personnaliser. Utiliser des solutions d’e-mailing vous permettra également de mieux connaître la performance de vos campagnes. L’expression « Taux d’ouverture » n’aura bientôt plus de secrets pour vous.

Etre présent et prospecter sur les réseaux sociaux

Impossible aujourd’hui d’ignorer les réseaux sociaux quand on se lance dans le numérique. Avec plus de 3 milliards d’utilisateurs, ne pas y être présent reviendrait à vous couper d’une partie du monde. Avant de vous lancer sur les réseaux sociaux, il est indispensable de réaliser un bilan interne afin de savoir le temps ou les moyens que vous pouvez y consacrer car avoir un réseau social qui n’est pas animé n’aura aucun impact. Définir une véritable ligne éditoriale afin de savoir ce que vous allez publier et les limites que vous vous imposez pour ne pas faire un bad buzz demeure impératif.

Etablir une vraie stratégie digitale

Une stratégie digitale bien construite répond à des objectifs. Vous devrez mettre en place des objectifs SMART (spécifiques, mesurables, réalistes, temporellement définis). Certains restent difficilement mesurables, comme la notoriété, et devront cependant être pris en compte. D’autres le sont davantage, comme l’acquisition de nouveaux clients. Listez vos actions afin de savoir si vous couvrez l’ensemble du champ digital et si vous avez les ressources suffisantes pour animer l’ensemble.