Partir en vacances en toute sérénité implique de préparer son absence. Tout chef d'entreprise s'efforce de protéger au mieux son point de vente. Comment s'offrir des vacances reposantes et éviter les surprises désagréables au retour ?

Prévenir les gendarmes de votre absence

L'opération OTE (Opération Tranquillité Entreprise) est mise en place pour veiller à la sécurité des commerces fermés. Des rondes sont régulièrement effectuées par les forces de police jusqu'au retour effectif des propriétaires. Pour bénéficier de cette aide, il suffit de s'inscrire en retournant le formulaire de demande individuel à caractère confidentiel.

Demander à un ami proche de surveiller de temps en temps

Tous les commerçants ne prennent pas leurs congés aux mêmes dates. Les voisins et amis peuvent se charger de garder un oeil sur votre bien et vous prévenir en cas de problème. Leur laisser un double des clés peut être judicieux, notamment si votre détecteur de fumée ou de dégât des eaux se déclenche. Une vérification rapide peut éviter bien des ennuis.

Poser un écriteau bien lisible pour renseigner sur vos dates de vacances

Les clients fidèles seront désappointés en voyant le commerce fermé sans aucune explication. Fidéliser sa clientèle, c'est d'abord la respecter, la renseigner le plus précisément possible et assurer un suivi constant. En affichant ses dates de vacances plusieurs jours avant la fermeture du point de vente sur les portes ou à côté des caisses, le commerçant renforce la transparence et crée un lien de confiance.

Etre à jour dans les démarches administratives

De nombreuses obligations sont liées au commerce de détail. Divers organismes requièrent le renvoi de formulaires, le paiement de cotisations ou autres dus (tiers prévisionnels, impôts locaux, taxes, etc.). Pour éviter le paiement de pénalités, mieux vaut s'acquitter des sommes à régler avant votre départ ! Mettre ses papiers en ordre prend finalement peu de temps.

Payer ses factures

Si le paiement des factures s'effectue directement par prélèvements sur le compte de l'entreprise, le commerçant peut partir tranquille. Si des factures annexes (charges indirectes, imprévus) se sont intercalées, le plus simple est de les régler avant la fermeture du point de vente même si l'échéance est prévue pour une date ultérieure.  On s'évite un retour difficile avec des surprises désagréables sur le compte bancaire !

Enclencher le système d'alarme

Il existe aujourd'hui des systèmes performants qui permettent de surveiller l'extérieur comme l'intérieur du point de vente et d'alerter en cas de mouvements suspects. Reliés à une centrale de télésurveillance, les détecteurs permettent une intervention rapide et ciblée des forces de l'ordre. Il est possible d'observer ce qui se passe en parallèle dans son commerce à tout moment grâce aux applications dédiées sur les smartphones.

Se déconnecter du travail et se décontracter

Parce que les vacances sont faites pour oublier le quotidien et se détendre, il est important de ne pas regretter de partir. Le chef d'entreprise endosse toute l'année d'énormes responsabilités. Un break, même court, lui permet de se ressourcer et de reprendre son activité dans les meilleures conditions possibles à la rentrée !