Vous êtes prêt à vous lancer dans la création d'une entreprise ?  Si les démarches ont été simplifiées ces dernières années, certaines étapes restent néanmoins indispensables pour réussir votre démarrage. Suivez le guide.

Déclarez votre société

Première démarche indispensable pour donner vie à votre entreprise : la déclarer auprès de divers organismes : Insee, Registre du commerce et des sociétés (RCS) ou Répertoire des métiers. Vous devez notamment définir une adresse de domiciliation et un nom de marque. Vérifiez auprès de l'INPI que votre nom n'est pas déjà pris et déposé par une marque.

Rédigez vos statuts

Il vous faudra ensuite rédiger les statuts de l'entreprise. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les modèles disponibles sur Internet ou vous reposer sur l'aide d'un professionnel, juriste ou expert-comptable, selon la complexité de votre structure.

Publiez une annonce légale

Troisième démarche indispensable et gratuite : vous devez publier une annonce dans un journal d'annonces légales. Par chance, cette démarche peut se faire facilement en ligne, par exemple sur le site Journal Annonces Légales.

Choisissez une banque pour votre entreprise

Pour la bonne gestion de votre activité, il va vous falloir un compte bancaire professionnel, indépendant de votre compte personnel. Consultez les différentes offres proposées par les établissements bancaires aux créateurs d'entreprise.  Cette étape est importante car vous devez pouvoir vous appuyer sur un conseiller financier en qui vous avez confiance. Déposez ensuite sur votre compte la somme correspondant au capital social de l'entreprise.

Complétez et envoyez votre dossier

Il vous reste alors une dernière étape : remplir en ligne un dossier qui devra être transmis par courrier au centre dont vous dépendez : soit le Centre de Formalité des Entreprises, soit la Chambre de métiers (pour les artisans) ou la Chambre de Commerce et d'Industrie (pour les activités commerciales).
Vous avez rempli soigneusement ces 5 étapes ? Vous allez à présent recevoir par courrier votre numéro unique d'identification (le Siren) ainsi qu'un numéro de Siret et un code APE, ainsi que plusieurs extraits « Kbis » qui vous permettent de justifier l'identité de l'entreprise.

Vous pouvez maintenant vous concentrer sur le développement de votre activité !